Loading...

Séances de massage et cours de yoga à Paris 19è

  1. Accueil
  2.  > 
  3. Blog
  4.  > 
  5. Massage
  6.  > 
  7. La réflexologie plantaire, comment ça marche ?

La réflexologie plantaire, comment ça marche ?

Et si la santé passait par la plante des pieds ? Véritable tableau de bord du corps humain, le pied est une représentation miniaturisée de l’organisme où chaque zone peut être stimulée pour retrouver un bien-être durable. Zoom sur une médecine douce aux multiples vertus !

De quoi s’agit-il ?

Basée sur le principe de la prévention, cette méthode thérapeutique consiste à effectuer des massages et des pressions spécifiques sur les points réflexes de la voûte plantaire mais aussi sur les méridiens des jambes dans le cadre du protocole thaïlandais, afin de soulager les tensions et autres dysfonctionnements corporels. En effet, chacun de ces points correspond à une glande, un organe ou des systèmes hormonaux et nerveux qui est relié à la plante des pieds. La réflexologie plantaire se sert ainsi du processus d’autoguérison naturel de l’organisme pour le libérer de divers maux qui nous empêchent de nous épanouir au quotidien, en l’accompagnant vers un état d’équilibre appelé homéostasie. Les énergies vitales sont redynamisées sans exception, et le patient se sent littéralement délesté de toutes ses souffrances.

Les origines de la réflexologie

Que les douleurs soient générées par le stress ou un environnement inadapté, cette technique de massage et d’acupression est réputée depuis des millénaires pour sa faculté à agir sur l’organisme dans sa globalité et à traiter la problématique en douceur. C’est en Chine, dans l’Antiquité, que cette discipline est née. Les Chinois accordent au pied une place essentielle dans le corps humain. D’ailleurs, pour eux, ce terme signifie « partie du corps qui préserve la santé ». Cependant, la réflexologie plantaire se pratiquait déjà par la civilisation égyptienne, comme l’atteste une fresque ornant la tombe du médecin Ankmahor. Elle a été reproduite en 2300 avant notre ère et représentait des personnages qui manipulaient des pieds. Les civilisations indienne, inca et maya l’utilisaient aussi dans le but de maintenir un équilibre physique, psychique et spirituel. En effet, les pieds sont en contact permanent avec la Terre et, selon eux, reçoivent des énergies positives qu’il est possible de diffuser dans tout le corps au moyen de la réflexologie plantaire. En revanche, il a fallu patienter 1913 pour que cette médecine douce fasse son apparition en Occident, aux États-Unis, grâce au docteur William Fitzgerald. Il constate qu’une pression exercée sur un point précis du pied a des répercussions sur une zone du corps. C’est alors qu’il a divisé le corps en dix zones d’énergie. Puis, Eunice Ingham, une kinésithérapeute, a imaginé une cartographie détaillée des pieds afin de bien visualiser ces zones réflexes et ainsi améliorer l’efficacité de cette technique manuelle.

D’innombrables bienfaits

La réflexologie plantaire et thaïlandaise soulagent de nombreuses pathologies, en complément du traitement médical. Il faut dire que tout le poids du corps repose sur nos pieds, du matin au soir ! Lorsque l’on sait qu’ils possèdent de nombreuses terminaisons nerveuses rattachées à l’ensemble du corps, on comprend d’autant mieux que cette méthode ancestrale se révèle être extrêmement vertueuse. À la fois apaisants, tonifiants et rééquilibrants, les massages prodigués dans le cadre de la réflexologie plantaire agissent sur les systèmes articulaire, hormonal, cardiovasculaire, ORL, digestif, urinaire, génital, la peau, les pathologies des nourrissons comme le reflux gastro-œsophagien. Ainsi, ils permettent de :

  • stimuler les nerfs, recréant dès lors une harmonie entre les organes vitaux. Dans le même temps, la circulation sanguine et le drainage lymphatique sont activés. Vous ne souffrez plus de la désagréable sensation de jambes lourdes ;
  • détendre les muscles et de prévenir les troubles musculaires, principalement au niveau du dos ;
  • procurer une sensation de décontraction optimale. Le passage doux et prolongé des doigts et du bâtonnet en bois dans le cadre de la réflexologie thaïlandaise sur la plante des pieds favorise en effet la détente nerveuse et musculaire. Ainsi, le stress est évacué et la fatigue réduite… En conséquence, les pensées négatives ne sont plus un frein à l’épanouissement personnel !
  • rééquilibrer les fonctions du corps. Dans la médecine chinoise, la pression répétée sur les points réflexes a une influence réelle sur l’énergie corporelle, ce qui permet de rétablir le bien-être physiologique et émotionnel ;
  • améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’une maladie chronique, comme le cancer ou le diabète. L’action des traitements médicaux est renforcée et les effets secondaires sont atténués grâce à une meilleure élimination des toxines. C’est pourquoi les malades évoquent une baisse de l’anxiété et une tolérance accrue à la chimiothérapie ;
  • soulager certains maux du quotidien ou passagers tels que les douleurs dorsales et cervicales, la bronchite, l’asthme, la rhinopharyngite, la constipation, l’acné, l’eczéma, le psoriasis, les rhumatismes, les troubles prostatiques, les vertiges, les migraines ou encore le syndrome prémenstruel.

Qui peut pratiquer la réflexologie plantaire ?

Les professionnels de la santé sont de plus en plus nombreux à se former à la réflexologie plantaires, convaincus des bénéfices considérables de cette méthode ancestrale. Les podologues se spécialisent alors pour pouvoir être aptes à manipuler les pieds comme il se doit. Les infirmiers et les médecins traitants ou bien les psychologues s’y intéressent également. Mais beaucoup de réflexologues viennent d’un univers professionnel bien différent et ont fait le choix de se reconvertir dans un métier orienté vers l’humain. Pour pratiquer la réflexologie plantaire, il suffit de suivre une formation de 150 à 250 heures pour obtenir le certificat professionnel de réflexologue. En réflexologie Thaïlandaise, le mieux est de se former à l’institut Wat Po à Bangkok. Le praticien doit être bienveillant, patient, à l’écoute, avoir un sens du relationnel exacerbé, faire preuve d’une douceur infinie et savoir créer un climat de confiance.

La réflexologie plantaire, c’est bon pour…

… tout le monde ! Que vous soyez un homme, une femme, un enfant, malade, en burn-out, cet art de soigner les maux en recourant aux massages s’adresse à toutes les générations et à tous les profils, sans limite d’âge. L’objectif est de se reconnecter à soi-même, évidemment, mais aussi et surtout d’atteindre un bon état de santé et de le conserver sur le long terme. Pour ce faire, le praticien ne se concentre pas seulement sur la zone douloureuse : le corps humain tout entier est pris en compte. Alors que la séance sera plus douce pour un tout-petit ou une personne fragile, elle pourra être plus dynamique pour les individus épuisés.

Le déroulement d’une séance type

Le réflexologue rencontre tout d’abord le patient dans le cadre d’un entretien pour connaître ses maux et son état général de santé. La personne est invitée à retirer ses chaussures et s’assoit dans un fauteuil ou s’allonge sur une table de massage ou un petit matelas au sol. Le thérapeute s’installe à son tour au niveau des pieds, afin de réaliser quelques massages relaxants. Puis, il parcourt le pied et la cheville à la recherche de tensions, tout en expliquant ses gestes de sorte que la personne sache sur quel point il travaille et puisse exposer son ressenti. La séance dure une heure et se passe dans une atmosphère propice aux confidences, pour se clôturer par un massage délassant du talon aux orteils afin d’éveiller le corps en douceur.

Le top ? La réflexologie thaïlandaise qui associe stimulation des points réflexologiques avec massage des jambes, stimulation des méridiens avec une crème contenant un peu de camphre pour soulager les jambes lourdes et les tensions musculaires.

Durant le soin, il n’est pas rare de s’endormir. Laissez-vous aller ! Même après la séance, il est possible d’être somnolent, de bailler à outrance ou encore d’avoir soif, faim, de transpirer plus abondamment, de ressentir une envie d’uriner, des courbatures, etc. Ces symptômes peuvent également faire leur apparition deux ou trois jours après : ces réactions sont tout à fait normales et sont la preuve que l’organisme élimine efficacement les toxines. Bien que souhaitables, ces signes ne sont pas systématiques. Chaque corps est différent ! Selon la nature de la pathologie à traiter, le suivi se déroule en trois ou quatre séances, espacées de trois semaines en moyenne avant de faire un bilan.

A PROPOS DE KESHAR

Professeure de Yoga et praticienne en massages Ayurvedique depuis 19 ans, Keshar est passionnée par le développement personnel. Elle continue de se former et de partager ses connaissances au travers ses cours, stages et contenus rédactionnels.

    Posté dans Massage

Commentaire(1)

  • Christian
    15 septembre 2022, 9 h 13 min  Répondre

    Suite à votre blog, j’ai voulu essayer un massage bordeaux spécial en réflexologie plantaire thaï. J’ai adoré cette expérience et je compte la renouveler très prochainement.

Laisser un commentaire